S'informer

_____________


Lettre d'information


Ethique
» Paroles de philosophes
» Paroles de théologien
» Message de Justice & Paix
» Paroles d'église
» Message d'évêques
» Paroles de prêtre
» Conférence de carême

Politique
» Discours du président
Économie
» Immigration, trésor oculte
» Immigration dans l'UE
» Immigration pour l'UE

Ouvrages et dossiers
» Enquête journal LA CROIX
» Cette France-là
» Enzo Bianchi
» Immigrants
» État des lieux 2012
» Causes communes 72
» L'invention de l'immigré
» Vivre ensemble
» Atlas des migrations
» Rapport INSEE
» Un imam en colère
» Le Mythe de l’islamisation 

Expertise
   Les experts
» Catherine DE WENDEN

» François HÉRAN
» Gérard NOIRIEL
» Lionel RAGOT
» Maryse TRIPIER
» Patrick WEIL
» Intervenants aux SSF
» François GEMENNE

   Rapports d'experts
» Rapport du CERAS
  • Synthèse
  • Contenu
» Rapport du HCI

» Publication de l'INED
» Rapport du CRID
  • Synthèse
  • Document
» Lettre du CEPII
» Conférences des SSF
  • 85e session
  • Conclusion
  • Session 1997
» Rapport OCDE
» Chiffres et émigration

Qu'as-tu fait de ton frère musulman ?
» Roucou Christophe
» Relations avec l'Islam
» Peur de l'Islam
» Religion musulmane
» Sondage sur l'Islam
» Message du Pape François
» Islamophobie
» Le prêtre et l'imam
» Malek Chebel
» Tareq Oubrou


Qu'as-tu fait de ton frère roms ?
» Amnesty international
» CNDH Romeurope
  • Composition
  • Historique
  • Textes européens
  • Guide
  • Rapport
» Secours catholique
  • Intégration
  • Pas d'amélioration
» Romonfaitquoi
  • Présentation
  • Propositions
» Église catholique

Fantasmes, mensonges et manipulations
» Mensonges et fantasmes du FN
» Fantasmes et manipulations
» Immigration et délinquance
» Mythe de l'Islamisation

Carton rouge
» Étrangers malades
» Enfermement enfants
» Fabrique d'une idée fausse
» Témoignages en préfecture
» Enfants des campements
» Famille en rétention
» Plus de devoirs, moins de droits
» Rapport rétention 2011
» La France et l'étranger


Coups de
» CEDH
» Site sur les migrations
» À la rencontre du frère
» Les cercles de silence
» Capitaine au secours de migrants
» Femmes musulmanes de la LICRA


FACE À LA MENACE TERRORISTE, UN GRAND DISCOURS DU PRESIDENT !

Alors que nombre de démagogues jouent depuis des années sur les peurs suscitées par l’immigration, et que les extrêmistes de tout bord visent à provoquer l’affrontement, le mardi 18 décembre, lors de l’inauguration du Musée de l’histoire de l’immigration, le Président François Hollande a prononcé un discours digne d’un très grand chef d’Etat, qu’aucun de ses prédécesseurs n’avaient osé prononcé, en contraste avec l’indignité de son prédécesseur peu avare de discours déshonorants et démagogiques sur les étrangers !

  • Le Président a salué la vocation du Musée de l’Immigration « qui est de montrer le processus continu par lequel la Nation a intégré les populations d’origine étrangère et a su préserver son unité tout en reconnaissant la diversité des origines et de cultures » ;

  • Le Président a rappelé que la France est un vieux pays d’immigration et qu’aujourd’hui un français sur quatre a au moins un grand parent étranger : « évoquer l’histoire de l’immigration, c’est évoquer l’histoire de France, c’est l’histoire, c’est notre histoire » ; il a regretté qu’elle ne soit guère présentée comme une chance pour notre récit national ;

  • François Hollande s’est félicité que la France se soit dotée d’un musée pour conserver et mettre en valeur le patrimoine de l’immigration et pour montrer l’apport des immigrés et de leurs descendants à la Nation, par le sang versé, par le travail, par le talent, par la réussite ;

  • Il a rappelé cependant que « l’immigration fut toujours l’objet de controverses et qu’il y a toujours eu des démagogues pour attiser les peurs ; il ya toujours eu des pseudo scientifiques pour démontrer que les étrangers ne pourraient jamais être assimilés par la société française ; les étrangers ont toujours été accusés des mêmes maux : venir prendre l’emploi des français, bénéficier d’avantages sociaux indus : ce sont toujours les mêmes préjugés, les mêmes suspicions qui sont colportés ».

Retenons en particulier ces phrases du Président :

  • « Ce qui est nouveau, c’est le doute qui s’est installé dans notre capacité de vivre ensemble ; c’est aussi la peur d’une religion, l’Islam, qui est présentée par certains comme incompatible avec la République « ;

  • « C’est pourquoi, il nous faut reprendre le combat en montrant d’abord la force de l’intégration ; pour y parvenir, l’école jour un rôle fondamental ; le second pilier de l’intégration, c’est la laïcité « ;

  • « Traiter de façon républicaine la question de l’immigration nous oblige à agir : agir, c’est être convaincu que la République doit être sûre de ses principes, fière de ses valeurs et ne jamais céder un pouce de terrain au repli sur soi » ; c’est pourquoi « j’ai voulu que la lutte contre le racisme et l’antisémitisme devienne une grande cause nationale » ;

  • « Certains s’interrogent sur la volonté des immigrés de s’intégrer, d’autres dissertent sur la capacité de la France à accueillir ces étrangers et se posent la question de l’avenir même de notre identité ; il y en a même qui s’inquiètent de l’efficacité de notre politique migratoire à l’échelle de l’Europe ; nous devons répondre à toutes ces questions ; nous ne laisserons pas la place vide pour des discours qui instrumentalisent la peur, la peur de la dissolution de notre pays, de la dislocation, de la disparition » ;

  • « Vous savez ceux qui rêvent d’une France en petit, d’une France de dépit, d’une France en repli, bref d’une France qui ne serait plus la France ».

Nous devons lutter contre ces thèses au nom de la France ; la France est un pays qui ne conçoit son destin que dans l’ouverture.

  • « Une politique migratoire est nécessaire, elle passe par l’Europe ; notre frontière, c’est Schengen ; faire éclater Schengen ? Ce serait reculer, aboutir à rétablir des frontières, pays par pays.

« Pour la France, où la question de l’immigration revient régulièrement, un devoir de vérité s’impose : la France accueille environ 200000 personnes par an, soit la proportion la plus faible d’Europe ; 90000 viennent au titre de l’immigration familiale, l’interdire serait contraire au règles internationales ; 60000 arrivent comme étudiants, or nous avons besoin de plus d’étudiants étrangers ; puis il y a l’asile qui est un droit constitutionnel qui fait partie de l’identité même de la France : quant à l’immigration économique, elle est devenue marginale.

Trop de nos concitoyens issus de l’immigration se considèrent encore comme des étrangers, assignés à leurs origines et trop de nos compatriotes ont le sentiment qu’ils ne sont plus chez eux ; voici la tension principale qui existe dans notre pays ; nous devons agir pour que chacun se considère comme français en France et capable de vivre ensemble.

La République n’a d’avenir que si elle sait construire une politique de citoyenneté dont le principe est simple et clair, c’est l’égalité ; des mesures pour faciliter l’intégration sont envisagées ; projet de loi sur le séjour des étrangers, remise de titres de séjour pluriannuels, droit de vote aux élections locales ; accès à la naturalisation.

« Notre pays ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans cette multiplication des talents et des atouts apportés par l’immigration ; cette diversité est une chance te nous devons la valoriser en affirmant une volonté commune de vivre ensemble ; la France doit avoir confiance dans la France.

C’est la responsabilité de l’Etat de garantir la cohésion et l’apaisement ; la réussite de notre pays dépend de notre capacité à régler cette question de la citoyenneté et de l’immigration.

Vivre ensemble est une chance ; elle doit être ressentie, comprise, saisie pour pouvoir être mise au service du destin commun.

L’histoire de l’immigration fait partie de notre histoire nationale, mais la réussite de l’intégration déterminera notre destin national ».

Ce discours, peu repris par les médias, devrait imprégner les esprits de nos concitoyens au moment où des actes terroristes, d’une gravité extrême, visent à s’opposer à l’intégration des immigrés musulmans dans la société française !

Haut de page


Agir

_____________


Actions et propositions
des réseaux de solidarité

  Les réseaux de solidarités

» CCFD
» CERAS
» CIMADE
» CRID
» SNPM
» FTA
» GISTI
» LDH
» RCI
» Secours Catholique
» ANAFÉ
» SRI
  • Mission
  • Textes
  • Livres

  Propositions
» Inventer une politique d'hospitalité
» Réforme sur le droit d'asile

  Outils d'éducation
» Musée de l'immigration
  • Les grandes questions
  • Le projet
» Boutiques
» Pédagogiques de CCFD
» Campagne du CCFD
» Outil des écoles
» Le guide de la CIMADE
» Manuel de l'enseignant
» Exposition Demain le monde
» Site modèle Migrations
» À la rencontre du frère

» Université d'été de la SI
» Centre de formation FTA

  Outils d'animation et de sensibilisation
» La SSI
» Festival Migrant'Scène
» Droits des Roms
» Film MONTBELIARD
» Film CARAVANE 55
» Film LITTLE SENEGAL
» Film SAGA DES IMMIGRES
» Artiste Slam

» Soirée débat

» Festival cinéma et migration


Actualités et événements
» Oser la Fraternité

» Festival Migrant'scène
  • La Pirogue
  • Les éclats
  • Terraferma
» JMMR 2012
» Projet de loi
» JMMR 2013

» Journée Mondiale du Migrant 2014
  • Présentation
  • Affiche
  • Tract
  • Message du Pape

Événement du mois d'avril
» Apprendre à vivre ensemble en Europe

Construire ensemble une Europe fraternelle
» Présentation

Pour une nouvelle politique
» Évêques de France
» CCFD
» Secours Catholique
» CIMADE
» EMMAÜS
» FTA
» DPPDM
» Cardinal Veglio
» Circulaire régularisation
» Accueil des migrants

Plaidoiries
» Protégeons les enfants
» Polémique sur les étrangers
» Accueil dans la dignité

Dialogue interreligieux, chemin de la fraternité
» Musulmans et chrétiens solidaires
» Les Etats Généraux contre le radicalisme religieux
» L’Esprit d’Assise
» Association Coexister
» Questions et réponses sur l'Islam
» Témoignages d’une intellectuelle algérienne Karima Berger


Qui sommes-nous ? Contact    Flux rss  
quastufaitdetonfrere.com © 2017